L’acide folique

N’attendez pas d’être enceinte pour préparer au mieux votre grossesse !

Dès lors que l’on décide d’avoir un enfant, mais aussi pendant la grossesse, il est important de manger sainement et de veiller à absorber un niveau approprié de vitamines et minéraux.

L’acide folique, aussi appelé folates ou vitamine B9, joue un rôle essentiel pour le bon développement de votre bébé.

Une carence en folates (vitamine B9) peut être néfaste pour vous (risque d’anémie ou de fausse couche), mais aussi pour l’embryon. L’acide folique permet de réduire de manière significative les risques de malformations fœtales (anomalies congénitales, anomalies du système nerveux, cardiopathies, anomalies des membres…) et les risques de retard de croissance.

Où trouver l’acide folique ?

  • Dans l’alimentation : Les aliments riches en folates à La Réunion sont les brèdes, les brocolis, les margozes, les avocats, les betteraves, les épinards, les courgettes, les grains, le cresson, les melons, les kiwis, les fraises, les oranges…

Préférez le mode de cuisson à la vapeur pour préserver les vitamines et les minéraux des aliments riches en folates car ils sont sensibles à la chaleur.

L’apport alimentaire étant insuffisant, il est fortement recommandé de se supplémenter en prenant des comprimés d’acide folique.

  • Sur prescription médicale

Il est nécessaire de prendre des compléments d’acide folique au moins 4 semaines avant la conception et pendant tout le 1er trimestre de la grossesse. Ils sont remboursés, sur prescription de votre médecin ou de votre sage-femme.

L’apport recommandé en acide folique est d’un comprimé de 0.4 mg/jour. Si vous avez un risque élevé (antécédents d’anomalie de fermeture du tube neural, prise de traitements antiépileptiques, diabète, obésité), la dose quotidienne d’acide folique est de 5 mg/jour.

14 septembre 2021