Projet de bébé ? Consultez !

Pourquoi consulter un professionnel de santé avant la grossesse ?

  • Pour vérifier votre état de santé général et votre immunité
  • Pour débuter la prise d’acide folique (vitamine B9)
  • Pour aborder les questions diverses que vous vous posez, en lien avec votre santé et celle de l’enfant à naître : hygiène alimentaire, équilibre diabétique, dépendances (alcool, tabac, zamal…), vaccination…

Nos conseils

Vérifiez que vos vaccins sont à jour

Si vous n’avez pas eu la rubéole, pensez à vous faire vacciner tant que vous êtes encore sous contraception. Le vaccin doit être fait au moins trois mois avant le début de la grossesse.

Les maladies chroniques

En cas de maladie chronique comme l’asthme, l’hypo ou l’hyperthyroïdie, l’hypertension, le diabète, ou même la dépression, consultez votre spécialiste. Avant toute grossesse, il s’assurera que votre maladie est stabilisée et vous conseillera sur les précautions à prendre.

Zéro alcool !

L’alcool, sous toutes ses formes, est responsable de malformations ou de troubles. Alors optez plutôt pour des jus de fruits ou des cocktails sans alcool et buvez beaucoup d’eau pour vous hydrater et éliminer les déchets de votre organisme.

Zéro tabac !

Mieux vaut arrêter le tabac avant d’être enceinte. Le tabac altère la qualité des ovules, diminue la production des œstrogènes, ralentit le flux sanguin et rend la paroi utérine moins accueillante pour la nidation. Conséquence : le délai pour tomber enceinte est doublé et les fumeuses font plus de fausses couches spontanées que les non-fumeuses. Elles ont aussi deux fois plus de risque de faire une grossesse extra-utérine. Si vous arrêtez de fumer avant la conception, la plupart de ces risques disparaitront assez rapidement.

Prudence avec les médicaments

Evitez l’automédication, à l’exception de l’homéopathie et du paracétamol (en ne dépassant pas les doses prescrites !). De nombreux médicaments peuvent provoquer des malformations de l’embryon, en tout début de grossesse, avant même que vous n’ayez connaissance de votre état.

Une bonne hygiène de vie

Certains nutriments jouent un rôle essentiel dans votre fertilité : la vitamine E et le zinc notamment. La vitamine B9 (acide folique) est très importante, dans les mois qui précèdent la grossesse, pour diminuer le risque de malformation du tube neural.

Des dents en bonne santé

Une infection des gencives ou la présence de caries non traitées peuvent prendre de l’ampleur et toucher les tissus qui supportent les dents. Et cela peut augmenter le risque de retard de croissance in utero et d’accouchement prématuré. Alors n’attendez pas pour prendre rendez-vous chez le dentiste : si vous avez besoin d’une anesthésie locale à la xylocaïne, elle est encore possible, elle ne le sera plus pendant la grossesse.

Trouver un professionnel près de chez moi

Notez les dates de vos règles

Lorsque vous essayez d’avoir un enfant, pensez à noter systématiquement les dates de vos règles sur un calendrier. Lors de la première consultation vous devrez indiquer avec exactitude la date du premier jour des dernières règles. C’est le repère essentiel pour déterminer le début probable de la grossesse.

26 octobre 2021